Sa voix

Musique et caetera

Il y a quelques années, Marie Gillain déclarait à 7Extra qu'elle est plutôt une chanteuse de salle de bains. "Quand je chante toute seule, je trouve que j'ai une belle voix (rires), mais quand je chante en karaoke par exemple, c'est déjà nettement plus faux." Pourtant, Marie Gillain a déjà prété sa voix à plusieurs chansons. A quand l'album?

Qu'une toute petite graine
A 13 ans, Marie Gillain a joué les choeurs le temps de l'enregistrement d'une chanson de Philippe Chapelle (sur l'album D'avant le déluge)

Sans mensonge
Chanson qui figure sur la bande originale du film Mon père ce héros.

Pour les âmes, pour les hommes
Duo avec Maurane (chanson tirée de son album Toi du monde) diffusé dans l'émission Nulle part ailleurs sur Canal+ le 25 novembre 2000.

Laissons Lucie faire
Duo avec Emmanuel Mouret, qui figure sur la bande originale du film Laissons Lucie faire!

Les Figures Imposées
Le duo avec Martin Rappeneau (chanson tirée de son album La moitié des choses), diffusé dans l'émission Cultissime sur France 2 le 1er janvier 2005 et dans Campus le jeudi 13 janvier, est sorti en single et figure sur la nouvelle version de l'album La moitié des choses sorti le 14 mars 2005.

I think I'm in love
Duo avec John Greaves, qui figure sur la bande originale du film Ma vie n'est pas une comédie romantique. Marie joue également les coeurs sur la chanson Love will always, interprétée par John Greaves et Jeanne Added.

Magique!
Sur la bande originale du film Magique !, Marie chante en duo avec Cali. Vous pouvez déjà en écouter un extrait (L'amour à deux) sur le site du réalisateur Philippe Muyl.

Qui qua vu Coco?
Sur la bande originale du film Coco avant Chanel, Marie chante la chanson "Qui qua vu Coco?" en duo avec Audrey Tautou.

Autres participations:

Voyage
Marie Gillain a participé en 1997 à un des 7 titres de ce maxi-CD créé par le quatuor à cordes Héliotrope et 200 enfants de 5 à 12 ans (issus de l'Ecole communale de Verlaine).

A la sueur du canal
Marie Gillain a prêté sa voix sur un dessin animé (12 min) A la sueur du canal réalisé au fusain par 147 enfants des écoles de Liège, Houffalize et Tavigny. Il s'agit d'un projet culturel à vocation de citoyenneté. Il raconte l'histoire de la construction d'un Canal ordonnée par le Roi Guillaume d'Orange en octobre 1827 afin de relier la Meuse et la Moselle. Plus de 300 hommes, femmes et enfants travaillent sur ce chantier titanesque... abandonné en 1830 à cause de la Révolution belge.